Consignation électrique et déconsignation

Sommaire

Personne blessée, accident du travail, mauvaise consignation électrique

Plongeons dans l’univers de la maintenance, où les statistiques dévoilent une réalité troublante : les métiers de la maintenance enregistrent un taux d’accidents graves trois fois supérieur à la moyenne nationale, avec une mortalité huit fois plus élevée. Mais soulignons une vérité cruciale : des procédures de consignation électrique et de déconsignation rigoureuses peuvent inverser cette tendance alarmante. 

Ces protocoles, incontournables et garants de sécurité, préviennent d’éventuels accidents graves.

En l’absence de consignation, des arcs imprévus peuvent surgir lors des travaux de maintenance, tout comme une remise sous tension accidentelle après les travaux, exposant à des risques graves d’électrocution. La consignation et la déconsignation électrique se posent ainsi comme un rempart essentiel pour prévenir ces scénarios tragiques.

Mais comment les mettre en œuvre de manière efficace ?  Nos experts vous guident, étape par étape, pour une procédure de consignation et de déconsignation réglementaire efficace. Préservez la sécurité de vos intervenants avec des méthodes pratiques et infaillibles, parce que chaque geste compte dans la protection de ceux qui assurent la maintenance. 

Consignation électrique : mode d'emploi

Analyse des risques

Bouton de remise en route d'une machine consignée électrique pour maintenance

La consignation électrique, également connue sous le nom de lock-out/tag out, demeure une mesure essentielle garantissant la sécurité des intervenants lors de travaux de maintenance sur des équipements électriques. Isolant de manière sécurisée toute source d’énergie, elle prévient tout risque lors d’opérations ou d’interventions.

Pour amorcer la consignation électrique, avant toute intervention, identifiez les équipements concernés et évaluez les risques.

Recherchez ensuite les schémas électriques détaillés pour comprendre le réseau et localiser les points de consignation.

Lister les points stratégiques de consignation électrique

Les interrupteurs et disjoncteurs, fréquemment utilisés, nécessitent l’apposition directe de dispositifs de consignation pour prévenir toute remise sous tension accidentelle.

Les boîtes de jonction, connectant plusieurs câbles électriques, doivent également être consignées pour éviter toute manipulation accidentelle des connexions internes.

Les bornes de connexions, raccordant les câbles à des équipements tels que des interrupteurs ou des disjoncteurs, doivent être prises en compte.

Chaque point de consignation sur section de câble doit être clairement identifié, notamment par l’apposition d’étiquettes indiquant l’état de consignation, la date de début des travaux, et toute information pertinente.

cadenas de consignation rouge

Attention : Consignation électrique rigoureuse

Machine nécessitant une maintenance électrique

N’omettez pas les panels électriques et les armoires de distribution, cruciaux pour la distribution sécurisée de l’électricité dans une structure.

Rappel : 

Les composants constituant le panneau électrique (circuit initial de distribution électrique) ou armoires électriques (circuit secondaire): 

Disjoncteurs : protègent les circuits contre les surcharges et les courts-circuits.

Interrupteurs : permettent de contrôler l’alimentation électrique d’un circuit

Fusibles : fondent en cas de surintensité, protégeant ainsi les circuits électriques

 

Communiquer efficacement l'état de consignation électrique

Informez tous les travailleurs concernés de la procédure de consignation débutante et obtenez les autorisations nécessaires. Localisez et isolez toutes les sources d’énergie alimentant les équipements. Éteignez les interrupteurs et disjoncteurs. Assurez-vous que toutes les alimentations électriques sont coupées.

Utilisez un testeur de tension pour confirmer l’absence de courant dans les circuits et apposez la marque d’absence de tension.

Mettez en place les cadenas, les verrous de consignation, et les étiquettes pour immobiliser physiquement les dispositifs de coupure. Installez des panneaux d’avertissement signalant la consignation en cours.

La communication joue un rôle central, informez tous les superviseurs, la sécurité et les équipes impliquées. Planifiez les tâches de maintenance en tenant compte de la consignation.

Assurez-vous que les travailleurs portent des équipements de protection individuelle (EPI) appropriés et suivent les procédures de travail sécurisées établies.

Consignation d'un tableau électrique avec cadenas et instructions

La déconsignation

Testeur de courant avant intervention sur le réseau électrique pour déconsignation

Avant tout, assurez-vous que toutes les tâches de maintenance sont terminées et que les travailleurs ne sont plus exposés à aucun risque. 

Confirmez que tous les outils sont retirés ; que les zones de travail sont sécurisées, et que l’équipement est prêt à être remis en service.

Informez aussi tous les travailleurs impliqués dans le processus de déconsignation. 

Puis utilisez un testeur de tension pour confirmer que les circuits sont prêts à être rétablis. 

Enfin, retirez méthodiquement tous les dispositifs de consignation, tels que les cadenas et les verrous, des points préalablement consignés. Suivez la séquence spécifique établie lors de la consignation. La séquence spécifique établie lors de la consignation est une procédure organisée et structurée pour garantir la sécurité des travailleurs lors de l’isolation d’une source d’énergie électrique.

 Effectuez une dernière vérification que la déconsignation a été totalement retirée. 

Vérifiez que l’équipement en maintenance est prêt à fonctionner et qu’aucun obstacle ne compromet la sécurité. Il ne reste plus qu’à prévenir que la déconsignation est effectuée.

Réglementation française de consignation électrique et déconsignation

L’article R4544-9 du Code du travail en France stipule que les consignes de sécurité doivent être établies par écrit.  La consignation et la déconsignation des équipements de travail doivent être documentées de manière claire et accessible.

Le décret du 22 juin 2007 fixe les dispositions minimales en matière de sécurité et de santé au travail pour l’utilisation des équipements de travail. Il énonce des règles spécifiques concernant la consignation et la déconsignation, notamment en ce qui concerne leur rédaction, leur accessibilité et leur mise à jour. Ces dispositions visent à garantir aux travailleurs un accès à des informations précises et à jour sur les procédures de consignation et de déconsignation.  Elles sont essentielles pour assurer leurs sécurités.

Quant à la norme EN-60204-01, connue sous le nom de norme de sécurité des machines, elle spécifie les exigences relatives à l’arrêt d’urgence et à la consignation électrique des machines. Cette norme fournit des directives sur la manière dont les machines doivent être conçues pour permettre un arrêt sûr et rapide en cas d’urgence. Elle détaille également les consignes et procédures que le fabricant doit intégrer dans la conception de la machine pour assurer la sécurité des opérateurs lors de la consignation et de la déconsignation.

Qui a le droit de consigner ou de déconsigner dans l’entreprise ?

L’employeur désigne l’employé habilité par sa formation et sa compétence à assumer la fonction de chargé de consignation. Le chargé de consignation est responsable de superviser le processus de consignation et de déconsignation. Cela inclut l’application des dispositifs de consignation tels que les cadenas, les verrous et les étiquettes pour garantir l’isolement électrique sécurisé des équipements.

Après avoir mis en place les dispositifs de consignation, le chargé de consignation est habilité à délivrer des attestations de consignation. Ces documents officiels certifient que les mesures appropriées ont été prises pour isoler électriquement l’équipement, garantissant ainsi la sécurité des travailleurs intervenant  sur celui-ci.

Chargé de consignation habilité électrique en procédure de consignation

Que doivent indiquer les attestations de consignation officielles ?

illustration de validation des symbole habilitation électrique

L’attestation doit indiquer clairement l’équipement machine concernée par la consignation (nom de l’équipement, numéro de série, emplacement).

Une brève description des travaux permettant de comprendre pourquoi l’équipement doit être isolé et les risques associés aux travaux.

Une description de tous les dispositifs de consignation spécifiques (cadenas, étiquettes, verrous) mise en œuvre pour empêcher le redémarrage des machines ou la mise sous tension accidentelle pendant les travaux.

La date et l’heure exactes de la mise en place de la consignation et de déconsignation.

L’identité du chargé de consignation, sa responsabilité et son engagement envers la sécurité des travaux.

L’attestation de consignation est  essentielle pour assurer une communication claire et documentée entre le chargé de consignation, les travailleurs et toute autre personne impliquée dans les travaux électriques.

Quelle habilitation électrique obligatoire pour consigner et déconsigner

La consignation d’une installation électrique est un processus crucial pour assurer la sécurité des travailleurs lors de travaux de maintenance ou d’intervention sur des  équipements électriques.

L’habilitation électrique est une autorisation délivrée par l’employeur à un employé qui a suivi une formation spécifique en matière de sécurité électrique. L’habilitation est symbolisée par une lettre qui indique le niveau de tension auquel l’employé est autorisé à travailler. Pour le chargé de consignation, la lettre C est utilisée, soit BC pour la basse tension et HC pour la haute tension.

BC (basse tension) : l’habilitation BC autorise le chargé de consignation à intervenir sur des installations en basse tension, jusqu’à 1000 volts en courant alternatif (VAC) et 1500volts en courant continu (VDC).

HC (haute tension) : l’habilitation HC autorise les tensions supérieures à 1000 volts.

Avis médical obligatoire avant habilitation électrique

L’obligation de l’avis médical avant l’habilitation électrique est inscrite dans le code du travail (article R 4542). Lors de la consultation médicale, l’employé a l’occasion de renforcer ses connaissances sur les risques électriques pour sa santé et les moyens de s’en protéger.

L’électricité est dangereuse, et les accidents peuvent avoir des conséquences graves, voire mortelles. Le médecin du travail recherche les pathologies augmentant les risques d’accident électrique. 

Par exemple, les troubles du rythme cardiaque, l’épilepsie, les problèmes liés à une mauvaise vision et à l’identification correcte des couleurs, ainsi que les troubles de l’équilibre.

 L’avis médical constitue un élément clé pour démontrer la prise de mesures nécessaires à la minimisation des risques électriques.

Examen médical pour chargé de consignation

Habilitation électrique : gommer l’illusion de l'électrique sans danger

Accidenté électrique au sol suite à mauvaise consignation

L’électricité est omniprésente dans notre vie quotidienne. Souvent utilisée de manière routinière et apparemment inoffensive. La banalisation de son utilisation et la négligence des précautions de sécurité peuvent conduire à des accidents graves, voire mortels. 

Il est impératif, dans le cadre professionnel, d’accroître la sensibilisation du personnel pour réduire les risques électriques par le biais de formations à l’habilitation électrique et d’une communication efficace des bonnes pratiques.

Seules des pratiques sécuritaires, une éducation adéquate et une attention continue garantissent que notre utilisation quotidienne de l’électricité ne se transforme pas en une source invisible de danger.

Fréquemment on rencontre des installations électriques professionnelles qui ne font l’objet d’aucune vérification régulière. L’absence d’entretien adéquat peut conduire à des défaillances imprévisibles et à des risques accrus d’accidents électriques. Sans parler des manipulations inappropriées de dispositifs électroniques sophistiqués entraînant des courts-circuits, des accidents et des incendies.

La routine quotidienne entraîne souvent un manque de vigilance des travailleurs. Cela se traduit souvent la négligence des normes de sécurité, augmentant encore les risques d’accident lors des maintenances sur le lieu de travail. 

Il est crucial d’instaurer une culture de la sécurité électrique, encourageant la prudence et la conformité aux normes, afin de garantir un environnement de travail sûr et protégé contre les dangers électriques potentiels.

 

Nos formateurs, spécialistes dans le domaine, se distinguent par leur expertise et leur approche pédagogique approfondie lorsqu’il s’agit d’expliquer les risques électriques associés à la manipulation. Ces aspects cruciaux sont intégrés de manière complète dans le programme de formation à l’habilitation électrique. 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Formations pour tous types d’intervention en lien avec l’environnement organisationnel, technique, sécurité, législatif et réglementaire du domaine, à destination de techniciens, commerciaux ou de l’encadrement.

Menu