Ascensoriste : le métier, la formation et les aides

Sommaire

L’ascensoriste est un métier technique et essentiel dans le secteur de la construction et de la maintenance des bâtiments. Ce professionnel est responsable de l’installation, de la maintenance, de la modernisation et de la rénovation des ascenseurs. Découvrez le métier ascensoriste, des exigences et des opportunités de formation et de financement en France.

Le métier d’ascensoriste sous la loupe

La maintenance des ascenseurs

La maintenance des ascenseurs est une activité essentielle pour garantir le bon fonctionnement et la sécurité de ces installations indispensable de notre quotidien.

Concrètement quelles sont les missions effectuées par un ascensoriste dans le domaine de la maintenance ?

1 - Inspections régulières lors d’interventions chez le client :

Les ascensoristes effectuent des contrôles périodiques pour vérifier l’état général des ascenseurs.

Inspections des câbles pour détecter des signes d’usure ou de corrosion, et des poulies pour assurer qu’elles fonctionnent correctement.

Vérification des mécanismes d’ouverture et de fermeture des portes pour garantir qu’elles fonctionnent correctement.

Tests des systèmes de freinage pour s’assurer que l’ascenseur s’arrête en toute sécurité.  

2 – Réglages des systèmes de levage et de fermeture

Les ascensoristes procèdent aussi à divers réglages pour optimiser le fonctionnement des ascenseurs. 

Ils ajustent les capteurs pour s’assurer qu’ils détectent correctement les obstacles et empêchent les portes de se fermer sur les passagers. 

Technicien du calibrage des moteurs, il ajuste les réglages pour garantir une montée et une descente en douceur, sans à coup.

3- Réparation des ascenseurs

Lorsqu’une panne survient, les ascensoristes diagnostiquent et réparent les problèmes.

Les opérations de réparations les plus fréquentes pour ce spécialiste technique complet :

Changer des pièces telles que des roulements, les courroies ou les ressorts qui montrent des signes d’usure.

Résoudre les problèmes dans les cartes électroniques qui contrôlent les ascenseurs , comme les cartes de commande ou les systèmes de sécurité.

– Dans les cas des ascenseurs hydrauliques, réparer ou remplacer les pistons et les pompes hydrauliques défectueuses.

La maintenance des ascenseurs est une tâche complexe qui nécessite une connaissance approfondie des systèmes mécaniques, électriques et électroniques.

Les travaux de modernisation des ascenseurs

Les travaux de modernisation des ascenseurs sont essentiels pour prolonger la durée de vie des installations, améliorer leurs performances et garantir leur conformité avec des normes de sécurité en vigueur.

1 – Remplacement des moteurs de levage

Installation de moteur à haute efficacité énergétique pour remplacer les anciens moteurs par des modèles plus récents et plus efficaces pour réduire la consommation d’énergie.

Remplacement par des moteurs dotés de variateur de fréquence pour améliorer le contrôle de vitesse et réduire les à-coups lors des démarrages et des arrêts.

2 - Ajout de dispositifs de sécurité modernes de l’ancien parc d’ascenseur

Des dispositifs supplémentaires de sécurité peuvent être ajoutés sur les anciens modèles pour répondre aux nouvelles normes imposées.

Cela inclut d’installer des freins d’urgence supplémentaire, des capteurs pour empêcher l’ascenseur de fonctionner en cas de surcharge ou encore l’installation d’interphones ou de système pour permettre aux passagers de contacter les secours en cas de panne.

3 – Mise à jour des systèmes de contrôle des ascenseurs

Les systèmes de contrôle des ascenseurs deviennent obsolètes et inefficaces avec les avancées régulières au niveau  des systèmes informatiques et techniques. La modernisation des  vieux ascenseurs inclue une meilleure gestions opérations et des diagnostics en temps réels, mais aussi l’installation de logiciels sophistiqués optimisant le mouvement des ascenseurs dans les bâtiments à forte circulation. Ces mises à jour assurent le confort des usagers et une plus grande sécurité dans l’entretien.

D’autres améliorations de confort et d’économie d’énergie peuvent être installées :

– remplacement des vieux systèmes d’éclairage par  la LED,

–  des portes plus silencieuses à la fermeture pour réduire les nuisances de bruit,

– ou un système de ventilation pour plus de confort des usagers.

4- La rénovation esthétique de la cabine d’ascenseur

La rénovation des cabines d’ascenseur vise à transformer l’apparence intérieure des ascenseurs pour offrir une expérience utilisateur améliorée et harmoniser leur design avec le style global du bâtiment

À quoi ressemble techniquement cette mission pour l’intervenant ascensoriste ?  

– La rénovation des panneaux muraux de la cabine avec des matériaux comme l’acier inoxydable brossé, le verre trempé, le sol stratifié, ou des panneaux laminés pour offrir une finition élégante et durable.

Ajout de miroirs et accessoires (barres d’appui fonctionnelles, écrans d’information intégrés)  pour améliorer la perception de l’espace de la cabine pour les utilisateurs de l’ascenseur.

Les contraintes du métier d’ascensoriste

Le métier d’ascensoriste présente plusieurs défis. En effet, ces techniciens doivent travailler dans des espaces confinés, souvent à des hauteurs significatives, ce qui peut engendrer des risques.

 En tant qu’intervenant privilégié des ascenseurs en panne, il doit être disponible pour des interventions d’urgence, ce qui implique des horaires irréguliers et des astreintes.

 Autre aspect du métier, le technicien des ascenseurs est un professionnel qui aime la précision, la rigueur et le respect des normes de sécurité. La sécurité des utilisateurs et la fiabilité des installations dépendent de son travail.

Le salaire d’un ascensoriste

Les salaires des ascensoristes en France varient en fonction de l’expérience, des qualifications et des responsabilités.

En début de carrière, un ascensoriste débutant peut s’attendre à un salaire mensuel brut compris entre 1800€ et 2200€. Ce salaire reflète les compétences de base acquises et les tâches initiales assignées, telles que l’assistance aux techniciens plus expérimentés et la réalisation de tâches de maintenance courante.

Avec quelques années d’expérience, un ascensoriste voit généralement son salaire revalorisé, atteignant entre 2500€ et 3000€ brut pour les plus qualifiés et les plus expérimentés. Les techniciens occupant des postes de supervision ou de gestion, tel que les chefs d’équipe ou responsable de maintenance obtiendront une meilleure rémunération (entre 3000 et 3500€ ).

Le métier d’ascensoriste offre une progression salariale intéressante en fonction de l’expérience et des responsabilités, avec de nombreuses opportunités de développement professionnel pour ceux qui s’engagent dans cette voie.

Les études et certifications pour devenir ascensoriste

Pour accéder au métier d’ascensoriste, une formation technique spécialisée est généralement requise.

1- Les diplômes d’ascensoriste

CAP Électromécanicien (ne)

Ce diplôme offre une formation de base en électromécanique, indispensable pour comprendre les principes fondamentaux des systèmes électriques et mécaniques utilisés dans les ascenseurs. Les titulaires de ce CAP débutant pourront intervenir sur des tâches de maintenance préventive et corrective.

BAC pro maintenance des équipements industriels (MEI)

Cette formation plus avancée se concentre sur la maintenance globale des équipements industriels, y compris les ascenseurs. Les apprenants sont préparés à gérer des interventions complexes.

BTS maintenance des systèmes (MS)

Ce diplôme de niveau bac+2 offre une spécialisation approfondie en maintenance des systèmes, incluant les technologies avancées utilisées dans les ascenseurs modernes. Il est souvent exigé pour des postes de technicien spécialisé, de superviseur ou de responsable d’équipe.

2- Certifications spécifiques

En plus des diplômes, certaines certifications sont nécessaires pour garantir la sécurité des intervenants ou des interventions sur ascenseurs.

Habilitation électrique

Cette certification est obligatoire pour travailler en toute sécurité sur les installations électriques des ascenseurs.

Intervenir en sécurité sur l’ascenseur

Intervenir en sécurité pour le dégagement des personnes bloquées dans l’ascenseur

3- Reconversion et aides à la formation

Pour ceux qui souhaitent se reconvertir dans ce domaine, plusieurs dispositifs existent en France. 

France Emploi et d’autres organismes comme lOPCO octroient des aides à la formation notamment via le Compte Personnel de Formation (CPF) et des dispositifs de reconversion professionnelle comme le Projet de Transition Professionnelle (PTP). 

Les conditions d’obtention de ces aides varient, mais elles incluent  la nécessité de démontrer la pertinence du projet de reconversion et de choisir une formation reconnue.  

La féminisation du métier d’ascensoriste

Historiquement, le métier d’ascensoriste a été dominé par les hommes, en raison de la perception traditionnelle dans ce domaine comme étant technique et physiquement exigeant.

Cependant, les femmes , tout comme les hommes, possèdent les compétences techniques nécessaires à diplômes équivalents. Elles apportent souvent un souci du détail et de la précision appréciés dans ce métier.

En plus les compétences en communication et en relations interpersonnelles sont essentielles dans ce métier, et les femmes y excellent souvent, facilitant ainsi les interactions avec les clients et les équipes .

Des bourses spécifiques et des aides financières sont disponibles pour les femmes souhaitant se former dans le domaine des ascenseurs, comme celles offertes par des associations professionnelles et des organismes de formation.

Cette féminisation du métier d’ascensoriste est une évolution positive qui enrichit le secteur.  De plus en plus de femmes intègrent et réussissent dans cette profession. La demande du secteur est plutôt soutenue au niveau de l’emploi.

Trouver un centre Spécialisé de formations et de conseils

Vous souhaitez devenir ascensoriste et intégrer un secteur dynamique et essentiel ? Le Bon Conseil Formation est votre partenaire idéal pour vous accompagner dans cette aventure professionnelle. Notre organisme de formation propose des programmes complets en habilitation électrique et en certification ascensoriste, adaptés aux exigences du métier et aux dernières normes de sécurités.

Avec Le Bon Conseil Formation , bénéficiez :

– D’une formation de qualité dispensée par des experts du secteur.

– D’un accompagnement personnalisé pour optimiser vos chances de réussite.

– D’aides et de financements accessibles pour faciliter votre parcours de formation.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Formations pour tous types d’intervention en lien avec l’environnement organisationnel, technique, sécurité, législatif et réglementaire du domaine, à destination de techniciens, commerciaux ou de l’encadrement.

Menu